8 décembre 2023
25, rue de Ponthieu, 75008 Paris
Métropole

Retour vers l’emploi

Un groupe de huit femmes a retrouvé le sourire grâce à la mobilisation de la Métropole, de l’association Voir et Comprendre et des acteurs de l’emploi. Retour sur cette belle expérience.

Depuis le mois de mars, huit femmes des quartiers Reynerie, Bellefontaine, Lardenne et Papus participent à un programme de retour vers l’emploi, impulsé et financé par la Métropole dans le cadre de la cité de l’emploi du Grand Mirail. 

« Dans un premier temps », explique Abir de l’association Voir et Comprendre « nous avons échangé avec les femmes accompagnées par nos soins sur leur souhait professionnel. Ainsi, Fatima veut créer son propre restaurant, Soueyr souhaite travailler dans la sécurité aéro-portuaire ou encore cette autre participante qui aimerait travailler dans une cantine scolaire. A partir de ces premiers échanges, et de leur volonté de participer à ce programme, elles ont été conviées à se réunir au sein des espaces numériques de  Reynerie, avec les équipes de la direction de l’emploi de la métropole. L’occasion d’affiner leurs objectifs , de leur permettre de faire plus amples connaissances, d’aborder certaines thématiques et de créer une dynamique. Des ateliers nutrition, sport, santé et bien-être ont été organisés, des sorties au théâtre proposées. »

Retrouver la confiance

« L’objectif est de redonner confiance à ces femmes afin qu’elles trouvent leur place dans la société » explique Monia Amallal de la direction de l’emploi à la Métropole.« Leur permettre de se projeter et de rêver est important. Les murs blancs des espaces numériques nous ont inspirés. Pourquoi ne pas les transformer en fresque colorée sur la thématique de l’emploi, de la vie dans la cité et du numérique ? »

Une idée qui a fait son chemin et est devenue le fil rouge de ce programme, sous la houlette de la graffeuse MiaDana .« Même nos enfants sont venus donner un coup de main pour peindre ! » précise Fatima. Lors de ces séances picturales, les participantes ont pu rencontrer des professionnels de l’emploi. Un moment hors les murs, moins formel.

Aujourd’hui, c’est une magnifique fresque de  30 m x 2, 50 qui décore le mur extérieur des espaces numériques. L’illustration concrète d’un pas vers l’emploi.

Miadana, l’art du partage

Après des études de mathématiques , j’ai fait un virage à 180°. J’ai toujours aimé dessiner , alors je me suis inscrite à l’école des Beaux-Arts de Toulouse 
où j’ai découvert les cultures urbaines. Après avoir travaillé 5 ans dans l’événementiel, je me suis installée en 2015 à mon compte comme artiste peintre muraliste. 
J’adore participer à des expériences comme celle-ci. Car je veux transmettre et permettre au plus grand nombre de découvrir cette pratique, vecteur de dynamique et de lien social.

Grace à ce programme, le sourire est revenu à la maison . C’est la joie de vivre !
Soueyr